vendredi 27 avril 2012

Le déjeuner vaudois






j'ai fait un plat vaudois (du canton Vaud) les saucisses contiennent du choux, les légumes sont du jardin.

F. Palli

dimanche 22 avril 2012

Les poules à l'étroit dans les élevages français



Douze pays d'Europe dont la France, n'ont pas encore mis leurs poulaillers aux normes imposées depuis le 1er janvier 2012  par la législation européenne.

Toutes les poules pondeuses doivent désormais disposer d'un espace de 750 cm3 par cage, soit environ une feuille A4 et une carte postale. Les pays en infraction recevront un avertissement avant l'ouverture de poursuites devant la cour européenne.

vendredi 13 avril 2012

Surpoids : Le hard-discount ferait grossir et le bio, maigrir...


Plus les consommateurs font leurs courses dans le hard discount, plus ils risquent de prendre du poids. C’est le constat annoncé ce jeudi par des chercheurs de l’Inserm.

Le lieu des courses a une influence sur la corpulence des hommes. C'est ce que révèle une étude menée par l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) et dévoilée ce jeudi sur le site PloSone. Cette enquête montre que plus les consommateurs font leurs courses dans des magasins de hard-discount, plus ils risquent de prendre du poids. Un surpoids important car il entraînerait une différence moyenne de 2,2 centimètres de tour de taille. Le lien entre fréquentation de certains hypermarchés et excès de poids des clients est donc indéniable.
Cliquez ici !

Le bio fait maigrir

Pour en arriver à une telle conclusion, les chercheurs ont interrogé 7.131 personnes habitant dans dix quartiers parisiens, et 111 villes de banlieue. Toutes leurs habitudes d'achats ont été passées au crible : enseignes, type, taille, distance, etc. Mais aussi leur indice de masse corporelle, ainsi que leur taux de masse graisseuse. « Aux Etats Unis, il existe de nombreuses études sur les relations entre l'environnement alimentaire et les comportements alimentaires, mais en France nous manquons de données probantes », explique Basile Chaix, responsable du projet de recherche, qui justifie donc cette enquête. « Dans ce travail, nous avons tenu compte de nombreuses variables afin de chercher à isoler les liens entre profil métabolique et lieu d'achat », poursuit-il.
Les résultats sont concrets. Ils montrent que certaines enseignes sont liées à un tour de ventre plus important. C'est le cas notamment des magasins hard-discount, notamment chez les personnes à faible niveau d'instruction. Les différences de tailles peuvent aller jusqu'à +3,6 cm de tour de taille de plus que les clients d'un magasin de proximité. Quant aux usagers des enseignes « bio », c'est tout l'inverse. Ils affichent 6,1 cm de tour de taille... en moins ! Autre résultat de cette enquête : les personnes fréquentant un même magasin ont un profil métabolique proche. Deux hypothèses peuvent expliquer cette différence de tour de taille : l'affichage des hard discount qui « ne représente pas la même qualité en repères nutritionnels » que les supermarchés classiques, et la différence des modes de consommations entre les clients des deux types de supermarchés.
Mais Basile Chaix émet quelques nuances aux conclusions de l'enquête. « On peut se demander si certaines enseignes constituent un environnement alimentaire défavorable ou si les associations observées sont liées à un défaut d'ajustement de notre modèle qui ne tient pas compte des préférences alimentaires. Il faut donc aller plus loin dans les investigations », admet le responsable du projet. « Néanmoins que ce lien soit causal ou non, cette étude montre que les supermarchés constituent un lieu potentiellement pertinent pour développer des interventions (diffusion de messages nutritionnels ou autres actions de santé publique) et permet d’identifier ceux dans lesquels de telles interventions sont plus particulièrement utiles pour s’attaquer à l’épidémie d’obésité et à sa distribution inégalitaire », conclut-il.
Maxime Ricard

jeudi 5 avril 2012

Repas du carême (photos)





C'est le Carême, alors une assiette de crudités, thon mayonnaise et plat de la morue marinée, des lentilles et du riz, en dessert des mangues et un yaourt !

mardi 3 avril 2012

BEIGNETS DE CARNAVAL



Ingrédients environ pour 8 personnes:


4 oeufs
Cannelle
Muscade
Vanille
230 g de sucre
4 bananes
180 mL de lait
500 g de farine
10 g de levure
Graisse de saindoux
Sucre glace


Préparation:

Ecrasez les bananes.
Battez les œufs.
Ajoutez la cannelle, la muscade et la vanille.
Puis ajoutez le sucre, les bananes et le lait.
Mélangez la farine et la levure.
Versez la préparation dessus.
Continuez de mélanger.
Faites bien chauffer la graisse dans une poêle puis faites cuire le tout dans la poêle.
A servir saupoudrez de sucre glace!

lundi 2 avril 2012

RECETTE DU CALALOU AUX CRABES.


Ingrédients pour 8 personnes :
6 crabes le plus gros possible
1 paquet de feuille de madère
1 paquet de feuilles de siguine
1 kg d'assortiment de salaison (going-queue-boeuf salé)
1 bouquet garni
1 piment (facultatif)
1 pincée de poivre, de girofle en poudre
1 feuille de laurier et de boid d'inde
Sel en quantité suffisante
2 citrons
1 oignon émincé
3 gousses d'ail
10 à 12 gombos
3 cuillères à soupe d'huile

PREPARATION


Avant tout, il faut dessaler la salaison en la faisant tremper dans de l'eau citronnée ou vinaigrée au moins 12 heurres en changeant l'eau de temps en temps.
Lavez et hachez finement le bouquet garni, laissez en attente.
Lavez et coupez les gombos en rondelles fines.
Lavez et hâchez les légumes, les faire cuire dans très peu d'eau légèrement saléé. Après refroidissement, les passer à la moulinette afin d'obtenir une purée assez épaisse.

Nettoyez les crabes en les brossant et décortiquez-les crus. Mettez à part la graisse et le taumali, disposez les autres morceaux dans une bassine et faites-les macérer dans une marinade à base de jus de citron avec ail, poivre, girofle en poudre, sel, piment, oignon émincé. Remuez de temps en temps. Faites blanchir la salaison environ 15 minutes.

Dans une marmite, faites revenir les crabes dans les 3 cuillères à soupe d'huile avec les gombos et la moitié du bouquet garni à recouvert et en remuant de temps à autre jusqu'à ce que les crabes changent de couleur. Ajoutez la salaison et laisser cuire environ 15 minutes, puis ajoutez la purée de feuilles de madère et de siguine ainsi que le reste des épices. Laissez mijoter à feu doux environ un quart d'heure. Rectifiez l'assaisonnement si il y a lieu. Se déguste de préférence avec du riz blanc.