samedi 27 avril 2013

Voici la liste des "laits" pouvant constituer une alternative naturelle au lait de vache :


LAIT DE SOJA : par-rapport au lait de vache, sa teneur en protéines est équivalente ; sa teneur en vitamine B1 et en fer est en revanche le double ; il contient peu de graisses (tout au plus, des graisses polyinsaturées comme l’omega-3) ; sa teneur en calcium est plus faible. Il contient des isoflavones, substances réduisant le ‘mauvais’ cholestérol. Il ne contient pas de gluten et est donc particulièrement recommandé aux personnes suivant un régime céliaque. Il s’obtient en pressurant et en faisant bouillant les graines de soja jaune, aux propriétés antioxydantes. Très diffusé en Asie, il constitue là-bas un véritable repas. Délicieux au petit-déjeuner, il peut être utilisé pour confectionner des desserts.

LAIT DE RIZ : c’est le lait le moins gras de tous. Par-rapport au lait de soja, il contient moins de protéines. Il est en revanche riche en fibres, en vitamines A, B, D et en minéraux. Il ne contient pas de gluten. Riche en sucres simples, il constitue une source d’énergie rapidement disponible à l’organisme. Une fois le riz broyé, on y ajoute de l’eau puis on filtre le tout. Sa saveur délicate et agréable, son potentiel naturel édulcorant, en font un ingrédient très apprécié dans la préparation des desserts.

LAIT D’AVOINE : riche en sucres complets et en potassium, il contient des fibres, de la vitamine E et B, est peu calorique. L’avoine est une céréale à faible indice glycémique. Il a des vertus diurétiques, tonifiantes et régénératrices. Il a un goût délicat et naturellement doux.

LAIT D’AMANDE : boisson très riche en antioxydants et en minéraux (calcium, potassium, phosphore, magnésium, fer et zinc), il contient un fort taux de graisses polyinsaturées et de vitamines E et B. Il a une action bénéfique sur le système cardio-vasculaire. Cela dit, c’est une boisson hypercalorique et très énergisante : il est donc conseillé de ne pas en abuser.

LAIT DE MILLET : boisson facile à digérer, très nourrissante et sans gluten. Il a un effet revitalisant et rééquilibrant au niveau du système nerveux, un effet stimulant sur la peau et protecteur pour les vaisseaux sanguins. Riche en protéines, en vitamine B, en lécithines et en minéraux, (fer, magnésium, phosphore et silicium). "

mercredi 17 avril 2013

Pommes cannelles :



Les pommes-cannelles sont des petites brioches pour un petit-déjeuner, elles ont pour origine la Martinique.

La pomme-cannelle est une brioche à la forme d'un fruit exotique que l'on retrouve dans toutes les boulangeries antillaises, elle peut être réalisée avec une pâte briochée classique ou la pâte a pain au beurre (brioche traditionnelle martiniquaise)

550 gr de farine 
1 sachet de levure de boulangerie super rapide 
2 cas de sucre 
1 caf de sel 
1 œuf + 20 cl de lait mélangés(la pâte doit être souple mais ferme, alors tu peux augmenter ou diminuer le lait ) 
100 gr de beurre fondu 
1 œuf + lait pour dorer 

Dans le bol du robot mettre la farine, la levure, le sucre, le sel et le beurre fondu; mélanger a vitesse moyenne et ajouter progressivement le mélange œuf+ lait en accélérant petit à petit la vitesse jusqu'à l’obtention d’un pâton homogène et non collant. 

Laisser reposer 1 heure, puis dégazer. 
Pour le façonnage c'est facile! 
On roule des morceaux de pâte en forme de boudins
On enroule un boudin sur lui-même

On lui donne une forme de pyramide que l'on découpe aux ciseaux 

Dorer les pommes-cannelles à l'œuf dilué dans un peu de lait, mettre au four (150° démarrer la cuisson à four froid)

lundi 15 avril 2013

LA SAUCE AU POULET FUME


Ingrédients :

1 poulet fraîche ou fume
12 gombos
2 cubes
2 Tomates fraîches écrasées
2 cuillères de tomate concentrée
4 cuillères d’huile
2 piments verts
3 piments verts mexicains
2 oignons

Peu de bicarbonate de sodium
Sel
Gingembre, ail, oignon , 1 petite cuillère d’anis tout écrasée pour l’assaisonnement. Feuille de levier

Préparation :

Découper le poulet en petits morceaux, les laves, bien les assaisonnes(gingembre,ail oignon et d’ anis écraser )et ajouter les feuilles de levier, 1 cube et 1 verre d’eau. mettez le poulet au feu pendant 20 mn puis enlevez les et les mettre dans le four a 250 degrés pendant 45 mn juste qu’a ce que le poulet change de couleur. laisser le peu de bouillon a cote.

laver les gombos, enlever la tête et la queue mettez les dans une casserole, ajoutez un peu de bicarbonate de sodium, laissez cuire pendant 15 mn et laissez de cote. Mettez dans une casserole a sauce les 4 cuillères d’huile au feu, ajouter les 2 cuillères de tomate et aussi les 2 tomates fraîches écrasées, remuer pendant 10 mn puis ajoutez le brouillon et 2 verres d’eau puis laissez cuire pendant 30 mn

Ajouter le poulet fume et 1 cube. Laissez mijoter pendant 10 mn. Mettez 1 oignon coupe ,2 piments verts et les piments américains coupes (vous pouvez remplacer le piment mexicain par le poivron verte mais l’odeur changera), les gombos qui sont déjà préparés et laissez tout cuire a feu doux pendant 10mn, goûter avant de saler NB: la sauce doit être plus ou moins lourde . Le poulet fume ou non peut être remplace par le poisson fume. vous pouvez l’ accompagner avec le riz , la pâte de mais ou du coucous blanc.

source

dimanche 14 avril 2013

12 herbes médicinales à connaître absolument



Parfois sans le savoir, nous ingérons des plantes médicinales. Incluses dans des préparations proposant une amélioration (de beaux cheveux, une forme olympique), ou en petite dose dans des médicaments. Les herbes médicinales peuvent être utiles au quotidien et c’est pourquoi nous vous présentons une sélection de 12 herbes essentielles, pour vivre plus sainement.
Les herbes médicinales ne sont pas beaucoup utilisées de nos jours et c’est bien dommage. Car la phytothérapie gagne à être découverte ; elle est un moyen de se faire du bien de manière naturelle et économique. Voici une sélection de plantes médicinales incontournables dans votre herbier personnel.

L’astragale

L’astragale est parfaite pour booster le système immunitaire. Facile à ingérer, on peut la prendre en tisane, mais elle peut également être ajoutée dans une soupe. Effet tonique rapide !
Les herbes médicinales ne sont pas beaucoup utilisées de nos jours et c’est bien dommage. Car la phytothérapie gagne à être découverte ; elle est un moyen de se faire du bien de manière naturelle et économique. Voici une sélection de plantes médicinales incontournables dans votre herbier personnel.

Le calendula

Le souci Calendula est une jolie fleur, mais également une plante utile à la guérison. Ses propriétés anti-inflammatoires en font un ingrédient de choix pour des pommades.

La consoude

Plante utile à la guérison, grâce à sa teneur en allantoïne, de la même façon que le souci, la consoude peut être intégrée dans des pommades, mais également être infusée. Il ne faut cependant pas la manger directement.

Le sureau

Très utile comme détoxifiant, le sureau agit également sur les bronches et procure un sentiment de bien-être.
L’ail

L’effet de l’ail est plus connu : il permet de booster le système immunitaire et a un effet antibiotique.
L’alchémille

Cette plante astringente est utile pour calmer les inflammations des organes creux.
La mélisse officinale

Elle est très utile pour calmer les systèmes digestifs et nerveux.
L’Althaea

Pour les blessures peu importantes, l’Althaea a un effet calmant.
L’ortie

Riche en minéraux, l’ortie est particulièrement riche en calcium. Elle aide ainsi à calmer les spasmes musculaires et tonifier l’utérus.
La racine de framboisier

Recommandée en fin de grossesse et après l’accouchement pour tonifier l’utérus, la racine de framboisier calme également les inflammations du système digestif.

L’Achillée millefeuille

Couplée à la lavande, elle fait fuir les insectes. Ingérée, elle sert d’antibiotique. Enfin, elle peut servir à stopper des saignements.
Le millepertuis

Utiles pour réguler l’humeur, les millepertuis à usage médicinal ne constituent que la variété Hypericum perforatum.
Source : consoglobe

mardi 9 avril 2013

Du crocodile au déjeuner


Une famille en train de faire un petit crocodile son repas, la mère coupe la tête du reptile.

lundi 1 avril 2013

Gâteau Ti'son


Ingrédients :

250 g beurre.
250 g sucre.
250 g ti'son (farine de maïs).
4 œufs.
4 bouchons de Rhum (+ ou - selon les goûts) 1 gousse de vanille.

Préparation :

Préchauffer le four thermostat 7 (200°C).
Faire fondre le beurre.
Mélanger le sucre et les œufs, rajouter le Rhum et la gousse de vanille fendue en deux.
Rajouter le ti’son et le beurre petit à petit, puis mélanger.
Beurrer un moule, et y déposer la préparation, enfourner pendant 25 min.

Pourquoi les crabes le lundi de Pâques aux Antilles (Martinique-Guadeloupe) ?


Pendant l'esclavage, l'Eglise imposait le carême aux esclaves, si bien que la viande (salée) leur était proscrite. 

Toutes les habitations avaient donc à cette époque son stock de crabes à l'occasion, vu qu'on considérait ces petites bestioles comme nourriture maigre. Le dimanche de pâques, tout le monde avait coutume de se réunir dans les rues case-nègres pour écouler le trop-plein de crabes. 

Après l'abolition, les niveaux de vie s'étant un peu améliorés (mais aussi par snobisme car on se sentait indigent de manger cette nourriture d'esclave un 'gros' dimanche de pâques), les affranchis prirent l'habitude de manger des coqs, du mouton, en ce jour de la naissance du Christ, reléguant les crabes au lundi de pâques à partir de 1884, vu que ce jour était de nouveau devenu férié.