mercredi 4 janvier 2012

La malbouffe nuit gravement au cerveau


On savait déjà que manger trop de hamburgers, frites, donuts, chips ou pizzas riches en acide gras saturés n'était pas vraiment idéal pour la ligne (ou la qualité du sperme, soit dit en passant). Mais des chercheurs américains associent maintenant la malbouffe à la maladie d'Alzheimer. Les personnes qui consomment beaucoup d'acides gras saturés sont plus susceptibles de subir une dégénaration du tissu cérébral.

L'étude publiée dans le journal Neurology s'est intéressée à une centaine de personnes âgées de plus de 65 ans. Le but? Analyser des facteurs inconnus sur les risques de démence. Les scientifiques ont observé que le cerveau des sujets qui ont des taux importants d'acides gras trans (une forme d'acide saturé) dans le sang a rétréci. Un phénomène qui entraîne une mauvaise mémoire, des problèmes d'attention et de langage.

Par contre, les personnes qui suivent des régimes riches en vitamines B, C, D et E ont un cerveau plus volumineux et de meilleures performances cognitives. Les omégas 3 ont aussi une influence positive sur le cerveau, ils améliorent notre capacité à résoudre des problèmes, planifier et effectuer plusieurs tâches en même temps. (CD)

2 commentaires:

  1. On dirait le bonhomme Michelin

    RépondreSupprimer
  2. Oui faut pas abuser...

    N'empêche ce week-end pizzas hamburgers et ... poisson.

    RépondreSupprimer