jeudi 14 juillet 2011

Manger des frites, c'est un peu comme fumer du cannabis...


Un bon steak frites, ça ne se refuse pas. Sauf que, et vous l'avez peut-être remarqué, quand on finit la dernière frite, on est toujours un peu triste. Des chercheurs de l'université de Californie ont expliqué cette frustration : l'addiction aux frites, ça existe ! L'étude démontre en effet que manger des aliments gras entraîne la sécrétion d'une substance appelée cannabinoïde -qu'on trouve aussi dans le cannabis- qui crée en nous un plaisir. Et une fois ce processus activé, notre cerveau en redemande...